Élaboration de programmes
De quelle façon prodigue-t-on les soins palliatifs?

De nombreux programmes de soins palliatifs ont adopté une approche de soins intégrée dans tous les contextes. Par exemple, les régies régionales de la santé de Calgary, Edmonton, Winnipeg et Fraser offrent des soins palliatifs à domicile, dans les maisons de soins palliatifs et aux patients admis dans les unités des soins palliatifs. Cette approche facilite la transition des patients d’un milieu à l’autre et leur assure des soins appropriés dans le milieu qui répond le mieux à leurs besoins.

Certains critères d’admissibilité sont communs à de nombreux programmes de soins palliatifs :

  • Le patient est atteint d’une maladie limitant l’espérance de vie et a un pronostic de moins de six mois.
  • Le patient et sa famille ont des objectifs de prise en charge qui correspondent à l’approche de soins palliatifs.
  • Le patient a signé un refus de réanimation.

Une fois inscrit à un programme, le patient est généralement associé à un coordonnateur des soins palliatifs. Ce membre expérimenté du personnel infirmier en soins palliatifs coordonne les soins à domicile, facilite les transitions entre les lieux où sont prodigués les soins et demeure le point de contact dans tous les milieux de soin.

Si le patient peut habiter chez lui sans aide, un infirmier ou une infirmière (ayant reçu une formation d’appoint en soins palliatifs) effectuera les évaluations régulières générales chez le patient. Ces évaluations portent notamment sur les symptômes physiques, le niveau de fonctionnalité et les besoins psychosociaux et spirituels. L’infirmier ou l’infirmière à domicile travaille avec le médecin de famille, le coordonnateur en soins palliatifs et les autres membres de l’équipe de soins palliatifs à la planification des soins qui répondent le mieux aux besoins du patient.

Si le patient n’a pas le soutien de son entourage nécessaire pour rester à la maison ou ne souhaite pas être soigné chez lui, et s’il n’a pas besoin de soins médicaux intensifs, une maison de soins palliatifs pourrait être l’endroit qui lui convient le mieux. Une maison de soins palliatifs dans la communauté offre une période de soins un peu plus longue, généralement de un à trois mois.

Les unités qui hébergent des patients offrent généralement des soins intensifs pour de plus courtes périodes, notamment :

  • soins des derniers jours ou des dernières heures pour les personnes au seuil de la mort;
  • prise en charge des symptômes complexes;
  • dosage des médicaments;
  • soins palliatifs d’urgence – douleur intense, compression de la moelle épinière ou saignement;
  • difficultés psychosociales et spirituelles complexes;
  • répit pour les aidants épuisés;
  • décisions complexes que les ressources communautaires ne sont pas toujours en mesure de prendre.

Pour de plus amples renseignements sur la prestation des soins palliatifs, écoutez des spécialistes du domaine dans l’Audiovidéothèque.